Voir la lettre de mai 2012

Voeu de Gilles CATOIRE : Donnons toute sa place ŗ la jeunesse du 92 !
Article du 30/3/2012

Les associations sont aussi des acteurs incontournables dans cette mission, à travers la politique de la Ville et les Contrats Urbains de Cohésion Sociale (CUCS). Le Conseil général s'engage à soutenir les associations qui instruisent à la citoyenneté sous toutes ses formes, en particulier les actions de solidarités intergénérationnelles. Il s'engage d'autre part à participer au financement des Missions locales, qui sont des structures indispensables dans nos villes, pour leur rôle d'écoute, d'orientation, de construction d'un projet d'autonomie, et aussi de suivi des jeunes en difficultés d'insertion.
Par ailleurs, des départements voisins ont mis en place des instances consultatives de jeunes où ils peuvent faire entendre leurs voix sur des projets communs, avec également l'appui de l'ANACEJ. Dans certaines de nos communes nous avons des conseils de jeunes, qui sont investis
dans beaucoup de domaines : les activités culturelles et sportives, le développement durable, ou encore la coopération décentralisée. Le Département des Hauts-de-Seine s'engage à suivre cette démarche participative et citoyenne à l'égard de sa jeunesse, en mettant en place un « Conseil Départemental de la jeunesse », qui réunirait des jeunes élus par leurs pairs dans les collèges, et qui pourrait se réunir symboliquement dans cette enceinte de notre assemblée.
Avec comme objectif de concourir au développement de la citoyenneté des jeunes des Hauts-de-Seine, le Conseil général s'engage à mettre en pratique ces initiatives originales qui marqueront une volonté du Département des Hauts-de-Seine de donner à sa jeunesse la place qui doit être la sienne.

Blog de Gilles CATOIRE : http://gillescatoire.typepad.fr/