Voir la lettre de Janvier 2013

Ligne 14 : Gilles CATOIRE exhorte le Conseil général à respecter ses engagements !
Article du 14/12/2012

 

 

Le Conseil Régional a adopté son plan de financement de la ligne 14. Ce projet donne satisfaction aux Clichois concernant la station Clichy / Saint-Ouen, où deux sorties seront desservies à Clichy, sur le quartier Sanzillon et le boulevard Victor Hugo. Mais le projet adopté pose problème en ce qui concerne la station Porte de Clichy, puisqu'il est prévu une sortie sur le boulevard des Maréchaux et à proximité du Parvis du futur Palais de justice, mais n'a pas retenu l'option de la sortie coté Clichy. C'est pourtant l'option retenue par l'enquête publique, car c'est celle qui amènera la solution la plus importante pour partiellement désaturer la ligne 13. La raison évoquée par la Région est que le Conseil général des Hauts-de-Seine n'a pas confirmé sa participation de 3 % sur lequel nous nous étions engagés unanimement dans le cadre de l'accord Département / Région sur les transports, avec le motif que cette ligne n'aura aucune incidence dans les Hauts-de-Seine. J'ai manifesté l'intention de déposer un recours gracieux auprès du Conseil Régional, mettant en avant que cette économie de bout de chandelle est d'autant moins justifiée que les Clichois et les entreprises qui vont s'installer autour vont générer des recettes supérieures au coût de l'aménagement de cette sortie supplémentaire.

Je me fais le porte-parole de tous les Clichois, afin que le Conseil général honore son engagement. Je rappelle que la Ville de Clichy avait déjà estimé qu'il convenait de dédoubler la ligne 13 avant de la prolonger. Nous n'avons pas été écoutés par le Gouvernement de l'époque. Nous comprenons les arguments de nos collègues qui estiment que les mesures concernant la ligne 14 ne suffiront pas à désaturer la ligne 13, mais elle y contribuera fortement pour les riverains du Centre-ville et de l'entrée de ville de Clichy.

Pouvez-vous donc, Monsieur le Président, démentir cette information et faire en sorte que Conseil général prenne en compte l'intérêt des Clichois en maintenant sa participation financière.