Voir la lettre de Janvier 2013

Les Circonscriptions de la vie sociale de notre département manquent toujours de personnels !
Article du 14/12/2012

Comme nous l'avons déjà dénoncé, les circonscriptions de la vie sociale des Hauts de Seine souffrent d'un grave manque d'effectifs.

Au-delà des conditions de travail des travailleurs sociaux, la qualité et l'efficacité des conditions d'accueil et de suivi des usagers en pâtissent lourdement. La grève d'une grande partie des personnels des CVS en octobre dernier, et notamment leurs protestations lors de la séance publique du 19 octobre dernier, en ont attesté.

Comme je vous le disais depuis plusieurs mois, je vous rappelle ici pour illustrer mon propos, le cas de la CVS sur Fontenay-aux-Roses qui n'échappe pas à cette situation départementale préoccupante. Sur 6 postes existants, 4,2 équivalents temps plein seulement sont pourvus. Il manque en effet 1,8 équivalent temps plein, actuellement non pourvu, pour pouvoir assurer efficacement l'accompagnement des Fontenaisiens en difficulté. Le délai d'attente pour obtenir un rendez-vous, hors urgence, atteint actuellement 7 semaines.

Nous trouvons inadmissible que des personnes qui sont déjà dans une situation de détresse et pour lesquelles une solution adaptée doit être apportée rapidement subissent un tel délai.

Je vous demande donc, au-delà des postes que vous avez créés récemment mais qui demeurent largement insuffisants, de reconsidérer la question des effectifs de structures qui accompagnent au quotidien des publics en grande difficulté, qu'il s'agisse des personnels des Circonscriptions de la vie sociale mais aussi notamment des personnels de l'Aide sociale à l'enfance.

Je souligne par ailleurs qu'il ne s'agit pas le plus souvent de créations de postes mais simplement de pourvoir des postes existants (comme c'est le cas pour Fontenay-aux-roses) pour la qualité d'un service public de proximité et d'urgence.

Je vous remercie pour votre réponse précise.