Voir la lettre de Juillet 2013

Luc BÉRARD de MALAVAS a présenté un voeu pour le maintien du CIO à Asnières-sur-Seine
Article du 22/7/2013

Monsieur le Président,
Chers collègues,

Suite à un accord entre le Recteur de l'Académie de Versailles et le Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, le Comité Technique Académique du 26 février 2013 a décidé du regroupement des deux Centres d'Information et d'Orientation (CIO) des villes de Gennevilliers et d'Asnières-sur-Seine, sur la commune de Gennevilliers à partir de la rentrée scolaire 2013.

Cette décision a pour conséquence la fermeture du CIO situé sur la commune d'Asnières-sur-Seine depuis 1926 et à proximité immédiate d'un collège et d'un lycée, et non loin des autres établissements scolaires de la ville.

Ce CIO remplit, chaque année, une mission essentielle d'information, d'orientation scolaire et professionnelle à destination de milliers de jeunes Asniérois et Clichois. La fermeture programmée de ce centre va, de fait, éloigner ce service public de proximité des populations qui en ont le plus besoin, notamment celles de la géographie prioritaire. En effet, le site du CIO d'Asnières-sur-Seine occupe une position centrale au niveau du bassin et se trouve bien desservi par les transports en commun.

Le CIO est un acteur majeur qui permet d'orienter les jeunes parfois issus de famille en difficulté. Il contribue à sa manière à la lutte contre le décrochage et le désoeuvrement des élèves mal orientés qu'on retrouve plus tard au chômage, dans les structures de réinsertion voire qui bascule dans la délinquance. De plus le CIO permet de promouvoir les filières sur lesquelles il existe de vrais débouchés et d'éviter celles saturées. Une bonne orientation permet de réussir pleinement un parcours professionnel. 

La fermeture du CIO d'Asnières fait suite à celles des CIO de Courbevoie, Nanterre et Meudon qui ont eu lieu il y a deux ans, par décision du Conseil Général de réduire son investissement dans ce secteur.

Dans l'hypothèse où un seul CIO sur le bassin serait maintenu, il est à noter que les personnels des CIO de Gennevilliers et d'Asnières ainsi que des associations de parents d'élèves ont fait part de leur préférence pour le maintien du CIO d'Asnières. Une pétition en ce sens a d'ailleurs déjà été signée par plusieurs centaines de personnes, parents d'élèves, personnels de l'éducation et élus.

Aussi, afin de permettre aux jeunes du Nord des Hauts-de-Seine, de continuer d'accéder à un Centre d'Information et d'Orientation de proximité à Asnières-sur-Seine, le Conseil général des Hauts-de-Seine, réuni en séance plénière,

  • demande au Recteur de l'Académie de Versailles de procéder à la révision de la décision prise au cours du comité technique académique du 26 février 2013;
  • décide de continuer à mettre à disposition des locaux en faveur du CIOd'Asnières-sur-Seine.