Voir la lettre de novembre 2013

Bernard LUCAS juge urgent de donner un nouveau souffle ŗ l'ESS dans les Hauts-de-Seine !

Or les chiffres sont là et témoignent du décalage entre les discours de la majorité UMP-UDI et les actes !
Initiée en décembre 2010, la promotion de l'ESS dans les Hauts-de-Seine s'accompagnait d'un budget de 6 M€ sur 3 ans.
In fine, 3 ans après, seuls 2,11 M€ euros auront été utilisés, soit 1/3 des crédits inscrits.
Quel décalage entre l'ambition affichée en 2010 et la réalité du soutien du Département à l'ESS et aux porteurs de projets altoséquanais !
Au nom du groupe socialiste, Bernard Lucas, Conseiller général de Colombes et membre du Conseil départemental de l'ESS, a demandé le bilan de l'ESS dans le 92 ainsi que le débat nécessaire pour (re)lancer cette action.
Et l'élu colombien d'ajouter : "Si cette opération est un progrès et a permis de créer des emplois, il faut réfléchir dès à présent aux modes d'attribution et à de nouveaux critères plus réalistes. Au moment où le gouvernement met en place une loi pour promouvoir cette autre économie, il est temps de donner un nouveau souffle à l'ESS dans les Hauts de Seine !"