Voir la lettre de novembre 2013

Gilles CATOIRE invite Martin HIRSCH, nouveau directeur de l'AP-HP, à rétablir la confiance en dialoguant avec les élus

"Ils ne comprennent plus les décisions incohérentes, qui ont abouti à la confusion la plus totale, quant à la réorganisation des services hospitaliers. La mise à l'écart des élus a conduit à créer une situation inextricable concernant les urgences dont la surcharge a été impactée par la fermeture de celles de l'Hôtel-Dieu. Je m'adresse donc au nouveau directeur général de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, pour qu'il rétablisse la confiance en se mettant à l'écoute des élus, afin de redonner la priorité à la satisfaction des besoins de santé des populations. Je demande à pouvoir le rencontrer dès que possible afin de faire le point avec lui sur le devenir de l'Hôpital Beaujon."